La crise du logement bat son plein c’est le moment choisit par le gouvernement pour augmenter les prix du GAZ de 9,7%

Publié le par chantal.rebelle.over-blog.com

Contre la hausse des prix du Gaz et de l’énergie

La crise du logement bat son plein, les locataires ont de plus en plus de mal à boucler les fins de mois, le nombre d’impayés augmentent, et c’est le moment choisit par le gouvernement pour augmenter les prix du GAZ de 9,7%., via un organisme prétendument indépendant
Cette mesure est indécente, d’autant plus que les actionnaires du  groupe GDF-SUEZ ont engrangé 4,5 milliards d’Euros de résultat en 2009.
Avec des taux d’efforts de loyers qui dépassent couramment 30%, des charges en constante augmentation, la surchauffe des prix de l’énergie vient renforcer la précarité énergétique, les risques d’impayés de loyers et d’expulsion locatives, les risques de grande exclusion.
A la fin du mois trop souvent il faut faire des choix qui sacrifierons des besoins élémentaires, comme se loger, se chauffer, se soigner, se nourrir  ...
Se chauffer est un Droit et doit être reconnu comme tel.

Nous dénonçons cette mesures qui n’a d’autres objectif que de protéger les actionnaires du groupe, et demandons la baisse des tarifs de l’énergie, des moyens pour réhabiliter et construire des logements sociaux économes en énergie, la renationalisation d’EDF-SUEZ, et l’arrêt de toute saisie et expulsion sans relogement, pour dette notamment...

Nous appelons à des initiatives communes pour agir contre cette tentative de hausse.

Contact presse : Julie 06 58 14 86 23

droit au logement (dal)

 


Commenter cet article

borbeo 31/03/2010 07:39



Bonjour Chantal rebelle toujours en lutte.


Quand on pense que cette hausse du gaz intervient normalement en même temps que la taxe carbone. Mais celle-çi a été annulée.


là, il y avait deux possibilités: la taxe permettait effectivement d'alléger la facture chauffage des petits revenus par deux moyens. En finançant l'isolation des logements les plus anciens comme
par hasard ceux des plus précaires et en prenant en charge une partie de la facture notamment les hausses du à la spéculation.


Soit cette taxe venait en surplus de l'augmentation de la facture chauffage et là comme dirait l'autre blogueur là bas: Vive le Feu


bisous



chantal.rebelle.over-blog.com 19/04/2010 02:40



coucou Borneo


c est de nouveau les plus défavorisés qui vont etre en victimes, toujours et encore en lutte, jusqu à cela n hésite plus, et que leurs voix soient entendu comme il faudrait afin qu il puisse
vivre digniment comme tout etre humain


merci de ta viste , ce fut un réelle plaisir


bisous Bornéo