Le campement de la rue de la croix-nivert évacué brutalement

Publié le par chantalrebelle

Droit au Logement  

Fédération Droit Au logement – 24 rue de la Banque - 75002 Paris
tél : 01 40 27 92 98 • fax 01 42 97 40 18  • <http://www.droitaulogement.org/>

COMMUNIQUE
Paris le  
14 mai 2010

Le campement de la rue de la croix-nivert évacué brutalement
Les familles qui campaient depuis dimanche devant un immeuble de 30 logements rénovés, vide depuis 26 ans, 180 de la rue de la Croix-Nivert (Paris 15), ont été brutalement évacués par les CRS ce matin aux alentours de 8 H 00.

La soixantaine de personnes encore présentes sur le campement à cette heure, sur les 162 ayant passés la nuit,  ont du subir des comportements brutaux, des propos et des gestes racistes de la part de certains policiers . Plusieurs mères de  familles et leurs enfants ont été molestés. Selon plusieurs témoins, une jeune femme se déclarant journaliste a été  plaquée au mur et menottée. Deux mères de familles ont été conduites à l’hôpital; les enfants ont été traumatisés et sont très choqués.

27 personnes dont 10 femmes avec enfants, et les militants du DAL sur place, ont été interpellés et transférés au commissariat du 11e arrondissement, avant d’être relâchés.


Droit au Logement et le Collectif des Oubliés du DALO dénoncent cette évacuation brutale et injustifiée, car ce campement ne dérange personne;`
Le collectif continue de demander le relogement de toutes les familles reconnues prioritaires DALO, en particulier celles du collectif des prioritaires,
Il demande également à l’Etat l’application de la loi de réquisition.

RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN À 17 H 00
180 RUE DE LA CROIX-NIVERT (PARIS 15)

Commenter cet article

grandfred 15/05/2010 20:21



pour déloger des squatteurs, les politicards trouvent du personnel et du fric !  mais pour reloger ??  honte à tous les politicards !!! respects à toutes les personnes à la rue et aux
asso qui me font encore espèrer que la lutte n'est pas fini !!!!


solidarité !!!


 


 



chantalrebelle 19/05/2010 05:49



coucou granfred


bien ou c est plus facile de s en prendre à des meres de familles, des enfants, des sans papiers, par contre à quand on une descente contre les delinquants au col blanc , pas possible c est les
memes donneurs d ordre


merci de ta solidarite, le combat continue


bisous grandfred