les Préfecturesaccèlérent les expulsions à tour de bras, avant la trêve hivernale du 1er Novembre . La chasse aux locataires s’est accélérée.

Publié le par chantalrebelle

Expulsion-s locatives : ils sont sans pitié !
Une famille et ses quatre enfants dont deux handicapés à la rue depuis hier soir, Paris 10e


Profitant de l’inattention générale sur les expulsions locatives, les Préfectures, soit disant toute occupées « à rétablir l’ordre dans le pays » accèlérent les expulsions à tour de bras, avant la trêve hivernale du 1er Novembre . La chasse aux locataires s’est accélérée. Le durcissement est général, aggravant encore un peu plus la crise social et soufflant sur les braises …

DERNIER EXEMPLE : Une famille de 4 enfants, dont 2 sont lourdement  handicapés, le père êtant également gravement malade, ont été expulsés à Paris 10e , rue juliette Dodu, mercredi 20 octobre en fin d’après midi, profitant de l’absence partis chercher un de leurs enfants au centre . Un Fils handicapé trouvant la porte close s’est sauvé et a disparu depuis hier soir.

ILS ONT PASSÉ LA NUIT DEHORS. ILS ONT PASSÉ LA NUIT DEHORS après avoir été au commissariat pour demander de l’aide, puis après avoir appelé le 115.  Ce matin, au CASVP du 10e , on leur a demandé de se débrouiller pour trouver un hôtel, et de payer les 1er jours… pensez vous que ce soit possible pour une famille avec 4 enfants sans logis ? Si vous pensez que les services sociaux savent que c’est impossible, vous avez sans doute raison !!

ILS ÉTAIENT À JOUR DE LEUR LOYER, c’était un congé vente, c’est à dire que après avoir payé leur loyer pendant des années, le propriétaire en guise de remerciement, et sans pitié les flanque à la porte pour empocher quelques dizaines de milliers d’euros en prime.

ILS ÉTAIENT RECONNUS PRIORITAIRES DALO, et devaient donc être relogés par l’État, lequel a préféré les flanquer à la porte pour faire quelques mésérables économies sur les indemnités versées lorsque l’expulsion locative et différée.

ILS AVAIENT FAIT UNE DEMANDE HLM DEPUIS 14 ANS, ni la ville de Paris, ni la Mairie du 10e, qui se vantent pourtant d’avoir rétabli la justice dans les attributions HLM ne les ont relogés. …

 
Une tente est désormais installée devant la mairie du 10e, et ce jusqu’au relogement HLM de cette famille à la rue ! …

 

 

tout comme l'expulsion de la plage des vosges de jeudi noir ou des precaires, des etudiants,  ou le prefet a le culot de dire ce n est pas a l etat des les reloges

 

Est ce des ordres donnés par APPARU  et son ministere??

Commenter cet article

fatizo.over-blog.com 30/10/2010 21:34



Bonsoir Chantal !


Cette histoire est terrible !


Il y a de plus en plus de gens qui ont oublié beaucoup de choses!


Bises et bon week-end à toi!



chantalrebelle 05/11/2010 14:01



coucou fatizo


une histoire comme  tant d autre qui sont de plus en plus aberrants, oh oui braucoup de citoyens ont oublie beaucoup de choses, et a nous de leur rappeler


bisous fatizo



behemothe 30/10/2010 18:08



C'est complétement révoltant.


Par contre Sarkozy a décidé que pour les expatriés les frais de scolarité dans les lycées français de l'étranger serait GRATUIT, ce qui représente une charge 780 millions d'euro par an pour
l'état.


C'est la justice socaile de Sarkozy, ou la droite décomplexé. Il faut ajouter que le petit Louis, dernier des Sarkozy est inscrit à l'école française de Dubaï.


"Charité bien ordonnée commence par soi" doit se dire notre président.


Si tout cela ne se termine pas par une révolution c'est qu'on est tombé bien bas!



chantalrebelle 05/11/2010 14:03



coucou behemothe


c est pour cela qu il l a fait le nabot, en premier pour son propre fils (deja vu a l oeuvre pour prince jean, et l autre fils)


oui c est revoltant, une histoire comme beaucoup actuellement, une reaction necessaire de tous les citoyens est + necessaire


bisous behemothe



Genco 27/10/2010 19:01



Pauvre France, nous tombons vraiment très bas avec ce gouvernement !



chantalrebelle 05/11/2010 14:04



bonjour Genco


je suis meme pas sure qui a vu encore le pire, et cette histoire de cette famille est une devant tant d autres, la nausée tous les jours avec ce nabot


bonne journée Genco